L'initiative textile SwitchMed de l'ONUDI démontre les progrès vers les chaînes de valeur textiles circulaires en Égypte

L'événement de clôture du projet SwitchMed MED TEST III en Egypte a présenté une feuille de route pour le développement d'initiatives de recyclage et l'élimination des barrières qui pourraient augmenter la valorisation des déchets textiles post-industriels en Egypte.

Publié le Samedi 18 Mai 2024· INDUSTRIE ET PRESTATAIRES DE SERVICES

L’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), en collaboration avec l’Union européenne (UE), et avec le soutien du ministère du Commerce et de l’Industrie et du ministère de l’Environnement égyptiens, a conclu avec succès le projet SwitchMed MED TEST III par une cérémonie de clôture. L’événement, qui s’est tenu le 14 mai 2024 à l’hôtel Sofitel Cairo El Gezirah, a été marqué par la présentation d’une feuille de route complète pour une Chaîne de Valeur Textile Durable et Circulaire en Égypte.

Au cours des cinq dernières années, le projet SwitchMed MED TEST III, financé par l’UE et mis en œuvre par l’ONUDI, a contribué à encourager les pratiques d’économie circulaire dans les industries égyptiennes du textile et de l’habillement. Des démonstrations pilotes visant à réallouer les déchets textiles de pré-consommation à l’industrie et à réduire l’utilisation de produits chimiques nocifs dans les processus de teinture et de finition ont permis de faire des progrès significatifs en matière de durabilité.

Marco Migliorelli, Chef de la Section Transition Verte et Durable de la délégation de l’Union européenne en Égypte, a remercié la coopération avec l’ONUDI et les partenaires nationaux pour « l’un des projets les plus pertinents et les plus réussis de l’UE en Égypte » et a souligné l’importance de coopérer avec l’industrie pour développer les échanges commerciaux.

Depuis 2019, le projet SwitchMed MED TEST III de l’ONUDI en Égypte a favorisé les chaînes de valeur circulaires dans le secteur textile. Grâce à l’analyse de la cartographie des déchets et aux consultations auprès de l’industrie, des opportunités de valorisation des déchets ont été identifiées, répondant aux principaux défis de l’industrie.

« Il est important que chaque secteur industriel dispose d’un plan de réduction de la consommation de matières premières et l’efficacité des ressources est l’un des piliers que nous soutenons pour rendre le secteur textile plus durable et plus compétitif », a déclaré le Dr. Ali Abo Sena, Directeur Général de l’Agence Egyptienne des Affaires Environnementales.

Des démonstrations pilotes innovantes axées sur la gestion des déchets ont révélé comment améliorer les pratiques de collecte, de tri et de ségrégation des déchets au sein de 11 entreprises textiles et uniformiser le traitement des déchets textiles de pré-consommation dans la chaîne de valeur du recyclage. Entre juin 2023 et avril 2024, ces initiatives ont permis de valoriser plus de 2 400 tonnes de déchets. Ce chiffre représente environ 1 % des 212 000 tonnes de déchets textiles de pré consommation générés annuellement par le secteur en Égypte.

De plus, les évaluations des technologies de recyclage mécanique et chimique ont permis de mieux comprendre le potentiel d’investissement et l’impact environnemental du recyclage des textiles en Égypte. Avec la mise en place de pratiques adéquates de tri des déchets, l’exploitation de nouvelles lignes de recyclage mécanique pourrait produire 30 000 tonnes de fibres recyclées par an, témoignant des avantages économiques et de durabilité substantiels pour le secteur textile égyptien.

Parallèlement, l’ONUDI a collaboré avec les producteurs de textiles égyptiens et les entreprises de finition pour adopter des pratiques chimiques plus sûres, en remplaçant les produits chimiques nocifs par des alternatives durables. En partenariat avec la fondation Zero Discharge of Hazardous Chemicals (ZDHC), le projet a permis de promouvoir des systèmes de gestion des produits chimiques plus sûrs et d’augmenter de 400 % le nombre d’entreprises enregistrées sur le portail ZDHC en Égypte.

La cérémonie de clôture de SwitchMed MED TEST III témoigne des efforts collectifs de l’ONUDI, de l’UE et du gouvernement égyptien pour faire progresser les pratiques durables et circulaires dans l’industrie textile. Avec les partenaires du projet, tels que le Centre de Modernisation Industrielle, l’Autorité de Développement Industriel, le Conseil Egyptien des Exportations de Textiles et de Textiles de Maison, et le Conseil de l’Export de Vêtements en Egypte, le chemin vers une économie plus verte se poursuivra en Égypte.

Pour plus de détails et d'études de cas sur la feuille de route de l'initiative textile de l'ONUDI en Égypte veuillez consulter le site.

« Il est important que chaque secteur industriel dispose d'un plan de réduction de la consommation de matières premières et l'efficacité des ressources est l'un des piliers que nous soutenons pour rendre le secteur textile plus durable et plus compétitif »

Dr. Ali Abo Sena, Directeur Général de l'Agence Egyptienne des Affaires Environnementales.

CELA POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER