Le résultat 7.3 sera mis en œuvre par le Centre d'activités régionales pour la consommation et la production durables (SCP/RAC) et sera axé sur l'intégration des principes de l'économie circulaire dans les secteurs de l'économie bleue dans le cadre de la Convention de Barcelone et du Plan d'action pour la Méditerranée (PAM).

Il comprend un ensemble de trois activités interdépendantes :
1. Préparation de recommandations sur l’intégration des principes de l’économie circulaire dans des secteurs sélectionnés de l’économie bleue et leur intégration dans les processus nationaux et régionaux dans le contexte de la Convention de Barcelone.

2. Engagement des parties prenantes concernées dans des dialogues pour parvenir à un consensus sur une vision commune de l’économie bleue pour la Méditerranée et des actions stratégiques en ce sens à inclure dans les prochains programmes de travail du PAM (2022-2023 et 2023-2024).

3. Reconnaissance des solutions innovantes et durables de l’économie bleue dans l’édition 2023 du prix des entreprises vertes en Méditerranée, une initiative phare de la stratégie méditerranéenne pour le développement durable.

De plus amples informations sur ces activités sont fournies ci-dessous.
 

Le résultat 7.3 sera mis en œuvre par le Centre d'activités régionales pour la consommation et la production durables (SCP/RAC) et sera axé sur l'intégration des principes de l'économie circulaire dans les secteurs de l'économie bleue dans le cadre de la Convention de Barcelone et du Plan d'action pour la Méditerranée (PAM).

Il comprend un ensemble de trois activités interdépendantes :
1. Préparation de recommandations sur l’intégration des principes de l’économie circulaire dans des secteurs sélectionnés de l’économie bleue et leur intégration dans les processus nationaux et régionaux dans le contexte de la Convention de Barcelone.

2. Engagement des parties prenantes concernées dans des dialogues pour parvenir à un consensus sur une vision commune de l’économie bleue pour la Méditerranée et des actions stratégiques en ce sens à inclure dans les prochains programmes de travail du PAM (2022-2023 et 2023-2024).

3. Reconnaissance des solutions innovantes et durables de l’économie bleue dans l’édition 2023 du prix des entreprises vertes en Méditerranée, une initiative phare de la stratégie méditerranéenne pour le développement durable.

De plus amples informations sur ces activités sont fournies ci-dessous.
 

Opportunités de l'économie bleue dans le cadre de la Convention de Barcelone et du PAM

La reconnaissance de l’importance d’une économie bleue durable n’a cessé de croître dans le cadre politique de la Méditerranée, et les activités prévues au sein du programme SwitchMed viseront à apporter un éclairage supplémentaire sur la manière de tirer parti des possibilités de l’économie bleue dans le cadre des processus de planification connexes en cours dans la région, à savoir le développement de la stratégie à moyen terme (STM) 2022-2027 du PNUE/PAM et les évaluations à mi-parcours de la stratégie méditerranéenne pour le développement durable et du plan d’action régional sur la consommation et la production durables (CPD).

En décembre 2019, lors de leur 21e réunion (COP21), les parties contractantes à la Convention de Barcelone et à ses protocoles ont adopté la Déclaration ministérielle de Naples, qui fournit des orientations pour la préparation de la stratégie à moyen terme (STM) 2022 – 2027 du PNUE/PAM, notamment en ce qui concerne l’économie bleue et l’accent mis sur la gestion intégrée des zones côtières (GIZC), la planification de l’espace maritime (PEM) et le tourisme durable. Les recommandations prévues dans le résultat 7.3 sont donc susceptibles d’éclairer le développement de la composante « économie bleue » de la SMT 2022-2027.

Avant la Déclaration ministérielle de Naples, un cadre stratégique important pour le développement de l’économie bleue a été établi dans le contexte du PNUE/PAM – Convention de Barcelone par l’adoption de la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable (SMDD) 2016-2025 et du Plan d’action régional sur la consommation et la production durables (CPD) en Méditerranée lors de la COP19 en 2016. La « Transition vers une économie verte et bleue en Méditerranée » est l’un des six objectifs stratégiques de la SMDD, et le plan d’action régional sur la CPD fait partie intégrante de sa réalisation. Les évaluations à mi-parcours de la SMDD et du plan d’action régional qui seront réalisées en 2020 représentent une occasion précieuse de réfléchir aux évolutions de l’économie bleue en Méditerranée depuis 2016 et de réajuster les approches et actions stratégiques, notamment en ce qui concerne l’intégration des principes de l’économie circulaire dans les secteurs pertinents de l’économie bleue.

La reconnaissance de l’importance d’une économie bleue durable n’a cessé de croître dans le cadre politique de la Méditerranée, et les activités prévues au sein du programme SwitchMed viseront à apporter un éclairage supplémentaire sur la manière de tirer parti des possibilités de l’économie bleue dans le cadre des processus de planification connexes en cours dans la région, à savoir le développement de la stratégie à moyen terme (STM) 2022-2027 du PNUE/PAM et les évaluations à mi-parcours de la stratégie méditerranéenne pour le développement durable et du plan d’action régional sur la consommation et la production durables (CPD).

En décembre 2019, lors de leur 21e réunion (COP21), les parties contractantes à la Convention de Barcelone et à ses protocoles ont adopté la Déclaration ministérielle de Naples, qui fournit des orientations pour la préparation de la stratégie à moyen terme (STM) 2022 – 2027 du PNUE/PAM, notamment en ce qui concerne l’économie bleue et l’accent mis sur la gestion intégrée des zones côtières (GIZC), la planification de l’espace maritime (PEM) et le tourisme durable. Les recommandations prévues dans le résultat 7.3 sont donc susceptibles d’éclairer le développement de la composante « économie bleue » de la SMT 2022-2027.

Avant la Déclaration ministérielle de Naples, un cadre stratégique important pour le développement de l’économie bleue a été établi dans le contexte du PNUE/PAM – Convention de Barcelone par l’adoption de la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable (SMDD) 2016-2025 et du Plan d’action régional sur la consommation et la production durables (CPD) en Méditerranée lors de la COP19 en 2016. La « Transition vers une économie verte et bleue en Méditerranée » est l’un des six objectifs stratégiques de la SMDD, et le plan d’action régional sur la CPD fait partie intégrante de sa réalisation. Les évaluations à mi-parcours de la SMDD et du plan d’action régional qui seront réalisées en 2020 représentent une occasion précieuse de réfléchir aux évolutions de l’économie bleue en Méditerranée depuis 2016 et de réajuster les approches et actions stratégiques, notamment en ce qui concerne l’intégration des principes de l’économie circulaire dans les secteurs pertinents de l’économie bleue.

Activité 7.3.1 : Identifier les opportunités stratégiques pour l'intégration des principes de l'économie circulaire dans les secteurs de l'économie bleue

Un ensemble de recommandations sur l’intégration des principes de l’économie circulaire dans des secteurs sélectionnés de l’économie bleue et leur intégration dans les processus nationaux et régionaux dans le contexte de la Convention de Barcelone sera préparé.  Ces recommandations, élaborées sur la base d’une évaluation des politiques, plans, publications et initiatives existants relatifs aux modèles d’économie bleue, circulaire et verte dans la région, viseront en particulier à identifier les possibilités stratégiques d’intégration des principes de l’économie circulaire dans les secteurs traditionnels et émergents de l’économie bleue (c’est-à-dire en éliminant les déchets et la pollution, en maintenant les produits et les matériaux en service et en régénérant les systèmes naturels). Les recommandations tireront parti des possibilités actuelles et futures, en détaillant les actions régionales et nationales qui pourraient être entreprises par les gouvernements et d’autres parties prenantes clés, en particulier le secteur privé, dans les pays méditerranéens et dans le cadre du PNUE/PAM – Convention de Barcelone (par exemple, activités possibles à inclure dans le programme de travail du PNUE/PAM pour 2022-2023, modifications à envisager dans le contexte de l’évaluation à mi-parcours de la SMDD et du plan d’action régional sur la CPD, …).

Cette activité prendra spécialement en compte les synergies avec les travaux développés selon la Communauté Interreg Med Croissance Bleue sous la coordination du Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu. Elle s’appuiera également sur les conclusions des autres résultats de l’économie bleue du programme SwitchMed II et d’autres initiatives dans la région, y compris le tourisme durable Interreg Med et les communautés de croissance verte, les études de cas du Plan Bleu, les recommandations politiques et les activités en cours sur l’économie bleue, le travail de MEDPOL sur l’aquaculture et les plans régionaux, la mise en œuvre du protocole GIZC (en particulier son article 9 sur les activités économiques), l’initiative de l’économie bleue du WWF, le groupe de travail de l’UpM sur l’économie bleue, BlueInvest Med, etc.

Enfin, cette activité permettra également d’élaborer des réponses stratégiques à la crise COVID-19 et, en particulier, des options pour « reconstruire en mieux » en passant à une économie bleue et circulaire en Méditerranée.

Activité 7.3.1 : Identifier les opportunités stratégiques pour l'intégration des principes de l'économie circulaire dans les secteurs de l'économie bleue

Un ensemble de recommandations sur l’intégration des principes de l’économie circulaire dans des secteurs sélectionnés de l’économie bleue et leur intégration dans les processus nationaux et régionaux dans le contexte de la Convention de Barcelone sera préparé.  Ces recommandations, élaborées sur la base d’une évaluation des politiques, plans, publications et initiatives existants relatifs aux modèles d’économie bleue, circulaire et verte dans la région, viseront en particulier à identifier les possibilités stratégiques d’intégration des principes de l’économie circulaire dans les secteurs traditionnels et émergents de l’économie bleue (c’est-à-dire en éliminant les déchets et la pollution, en maintenant les produits et les matériaux en service et en régénérant les systèmes naturels). Les recommandations tireront parti des possibilités actuelles et futures, en détaillant les actions régionales et nationales qui pourraient être entreprises par les gouvernements et d’autres parties prenantes clés, en particulier le secteur privé, dans les pays méditerranéens et dans le cadre du PNUE/PAM – Convention de Barcelone (par exemple, activités possibles à inclure dans le programme de travail du PNUE/PAM pour 2022-2023, modifications à envisager dans le contexte de l’évaluation à mi-parcours de la SMDD et du plan d’action régional sur la CPD, …).

Cette activité prendra spécialement en compte les synergies avec les travaux développés selon la Communauté Interreg Med Croissance Bleue sous la coordination du Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu. Elle s’appuiera également sur les conclusions des autres résultats de l’économie bleue du programme SwitchMed II et d’autres initiatives dans la région, y compris le tourisme durable Interreg Med et les communautés de croissance verte, les études de cas du Plan Bleu, les recommandations politiques et les activités en cours sur l’économie bleue, le travail de MEDPOL sur l’aquaculture et les plans régionaux, la mise en œuvre du protocole GIZC (en particulier son article 9 sur les activités économiques), l’initiative de l’économie bleue du WWF, le groupe de travail de l’UpM sur l’économie bleue, BlueInvest Med, etc.

Enfin, cette activité permettra également d’élaborer des réponses stratégiques à la crise COVID-19 et, en particulier, des options pour « reconstruire en mieux » en passant à une économie bleue et circulaire en Méditerranée.

Activité 7.3.2 : Partager les conclusions sur la voie à suivre pour l'économie bleue et circulaire en Méditerranée

Cette activité engagera les parties prenantes concernées (experts techniques, membres de la CMDD, points focaux nationaux, …) à partager les recommandations formulées dans l’Activité 7.3.1 et fournira une plate-forme de dialogue pour parvenir à un consensus sur une vision commune de l’économie bleue pour la Méditerranée et des actions stratégiques en ce sens à inclure dans les prochains programmes de travail du PAM (2022-2023 et 2023-2024). Pour ce faire, les événements et actions suivants seront mis en œuvre :

– Organisation d’un atelier d’experts conjoint avec le Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu. Le Plan Bleu a prévu une série d’ateliers d’experts axés sur les secteurs de l’économie bleue, dont l’aquaculture. Le Plan Bleu et le SCP/RAC s’associent pour organiser un atelier d’experts sur l’application des principes de l’économie circulaire aux secteurs de l’économie bleue. L’atelier contribuera à consolider/valider les résultats de l’Activité 7.3.1.

– Organisation d’une session dédiée lors de la réunion de la CMDD de 2021. Le SCP/RAC contribuera à l’organisation d’une session pour présenter les résultats de l’Activité 7.3.1 aux membres de la CMDD et poursuivre la réflexion sur la manière de renforcer l’objectif n° 5 de la SMDD sur la « Transition vers une économie verte et bleue en Méditerranée » et les implications correspondantes pour le plan d’action régional sur la CPD. Le Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu sera impliqué dans la préparation de la session et contribuera avec son travail en cours sur la mise à l’échelle des innovations de l’économie bleue dans la région méditerranéenne.

– Présentation/discussion des résultats lors de la réunion des points focaux du SCP/RAC. Tous les deux ans, le SCP/RAC organise une réunion ordinaire de ses points focaux nationaux, qui sont principalement des représentants des ministères de l’environnement travaillant sur la CPD, l’économie circulaire, l’économie verte et la production plus propre. Certains de ces points focaux sont également des points focaux du programme SwitchMed. Une session consacrée aux résultats sera organisée pour la réunion des points focaux du SCP/RAC en 2021.

– Présentation/discussion des résultats avec le réseau d’experts nationaux désignés par les pays pour soutenir la préparation de mesures régionales visant à promouvoir le développement des entreprises vertes et circulaires en Méditerranée. Le SCP/RAC a développé ce réseau dans le cadre du résultat 3.1 du programme SwitchMed II et suite à la décision 24/13 de la COP. Il est composé de représentants nationaux travaillant sur l’économie circulaire. Un webinaire consacré aux résultats sera organisé pour faire participer ces experts et recueillir leurs réactions.

– Proposition d’un événement parallèle à la COP22 de la Convention de Barcelone. Une note conceptuelle sur un événement parallèle à organiser lors de la COP22 sera préparée et soumise au Secrétariat de la Convention. Elle présentera une proposition pour la présentation des résultats de l’Activité 7.3.1 avec la participation des partenaires de mise en œuvre du programme SwitchMed et des composantes du PAM, et plus particulièrement du Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu.

Cet ensemble d’activités visera principalement les parties prenantes du PAM, mais les activités organisées par le mécanisme de mise en réseau dans le cadre de la composante « économie bleue » favoriseront la diffusion des résultats de cette production auprès de la communauté SwitchMed et d’autres parties prenantes externes.

Cette activité engagera les parties prenantes concernées (experts techniques, membres de la CMDD, points focaux nationaux, …) à partager les recommandations formulées dans l’Activité 7.3.1 et fournira une plate-forme de dialogue pour parvenir à un consensus sur une vision commune de l’économie bleue pour la Méditerranée et des actions stratégiques en ce sens à inclure dans les prochains programmes de travail du PAM (2022-2023 et 2023-2024). Pour ce faire, les événements et actions suivants seront mis en œuvre :

– Organisation d’un atelier d’experts conjoint avec le Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu. Le Plan Bleu a prévu une série d’ateliers d’experts axés sur les secteurs de l’économie bleue, dont l’aquaculture. Le Plan Bleu et le SCP/RAC s’associent pour organiser un atelier d’experts sur l’application des principes de l’économie circulaire aux secteurs de l’économie bleue. L’atelier contribuera à consolider/valider les résultats de l’Activité 7.3.1.

– Organisation d’une session dédiée lors de la réunion de la CMDD de 2021. Le SCP/RAC contribuera à l’organisation d’une session pour présenter les résultats de l’Activité 7.3.1 aux membres de la CMDD et poursuivre la réflexion sur la manière de renforcer l’objectif n° 5 de la SMDD sur la « Transition vers une économie verte et bleue en Méditerranée » et les implications correspondantes pour le plan d’action régional sur la CPD. Le Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu sera impliqué dans la préparation de la session et contribuera avec son travail en cours sur la mise à l’échelle des innovations de l’économie bleue dans la région méditerranéenne.

– Présentation/discussion des résultats lors de la réunion des points focaux du SCP/RAC. Tous les deux ans, le SCP/RAC organise une réunion ordinaire de ses points focaux nationaux, qui sont principalement des représentants des ministères de l’environnement travaillant sur la CPD, l’économie circulaire, l’économie verte et la production plus propre. Certains de ces points focaux sont également des points focaux du programme SwitchMed. Une session consacrée aux résultats sera organisée pour la réunion des points focaux du SCP/RAC en 2021.

– Présentation/discussion des résultats avec le réseau d’experts nationaux désignés par les pays pour soutenir la préparation de mesures régionales visant à promouvoir le développement des entreprises vertes et circulaires en Méditerranée. Le SCP/RAC a développé ce réseau dans le cadre du résultat 3.1 du programme SwitchMed II et suite à la décision 24/13 de la COP. Il est composé de représentants nationaux travaillant sur l’économie circulaire. Un webinaire consacré aux résultats sera organisé pour faire participer ces experts et recueillir leurs réactions.

– Proposition d’un événement parallèle à la COP22 de la Convention de Barcelone. Une note conceptuelle sur un événement parallèle à organiser lors de la COP22 sera préparée et soumise au Secrétariat de la Convention. Elle présentera une proposition pour la présentation des résultats de l’Activité 7.3.1 avec la participation des partenaires de mise en œuvre du programme SwitchMed et des composantes du PAM, et plus particulièrement du Centre d’Activités Régionales du Plan Bleu.

Cet ensemble d’activités visera principalement les parties prenantes du PAM, mais les activités organisées par le mécanisme de mise en réseau dans le cadre de la composante « économie bleue » favoriseront la diffusion des résultats de cette production auprès de la communauté SwitchMed et d’autres parties prenantes externes.

Activité 7.3.3 : Reconnaître les solutions de l'économie bleue grâce au prix des entreprises vertes en Méditerranée

Le prix des entreprises vertes en Méditerranée est l’une des initiatives phares de la stratégie méditerranéenne pour le développement durable, conçue comme un outil politique visant à encourager l’innovation sociale et écologique parmi les entreprises et autres parties prenantes de Méditerranée. Le SCP/RAC prépare actuellement la première édition de ce prix biannuel dans le cadre du programme SwitchMed II. Cette édition inaugurale du prix reconnaîtra les réalisations des entreprises de l’économie verte et circulaire ainsi que des autorités publiques qui les soutiennent, les gagnants recevant une combinaison de prix en argent et de voyages d’étude/jumelages organisationnels. Compte tenu de l’importance d’une économie bleue durable pour les objectifs environnementaux et socio-économiques de la région, l’édition 2023 du prix envisagera de reconnaître les réalisations des entreprises et des autorités publiques qui contribuent à l’économie bleue. Cette deuxième édition du prix donnera également l’occasion aux parties prenantes impliquées dans d’autres réalisations de la composante « SwitchMed Économie Bleue » ayant développé des actions réussies de présenter leur candidature pour le prix.

Activité 7.3.3 : Reconnaître les solutions de l'économie bleue grâce au prix des entreprises vertes en Méditerranée

Le prix des entreprises vertes en Méditerranée est l’une des initiatives phares de la stratégie méditerranéenne pour le développement durable, conçue comme un outil politique visant à encourager l’innovation sociale et écologique parmi les entreprises et autres parties prenantes de Méditerranée. Le SCP/RAC prépare actuellement la première édition de ce prix biannuel dans le cadre du programme SwitchMed II. Cette édition inaugurale du prix reconnaîtra les réalisations des entreprises de l’économie verte et circulaire ainsi que des autorités publiques qui les soutiennent, les gagnants recevant une combinaison de prix en argent et de voyages d’étude/jumelages organisationnels. Compte tenu de l’importance d’une économie bleue durable pour les objectifs environnementaux et socio-économiques de la région, l’édition 2023 du prix envisagera de reconnaître les réalisations des entreprises et des autorités publiques qui contribuent à l’économie bleue. Cette deuxième édition du prix donnera également l’occasion aux parties prenantes impliquées dans d’autres réalisations de la composante « SwitchMed Économie Bleue » ayant développé des actions réussies de présenter leur candidature pour le prix.